COMPOSITION DE LA SPIRULINE

La spiruline est championne presque absolue pour 4 nutriments :

Premièrement, cette microalgue est constituée aux deux tiers de protéines, trois fois plus que la viande. Elle est particulièrement utile dans le cadre d’un régime végétalien ou pour un sportif en récupération, apportant la plupart des acides aminés essentiels. Seules la méthionine et la cystéine n’y sont pas présente en assez grande quantité, il faut alors trouver d’autres sources comme les noix, les légumineuses, la levure de bière et les produits animaux.

Deuxièmement, la spiruline est  extrêmement riche en fer : 100 fois plus que les épinards et 50 fois plus que la viande rouge. 10 grammes de cette algue microscopique suffisent à combler les besoins quotidiens d’un adulte moyen ! 

Troisièmement, cette cyanobactérie regorge de provitamine A. Un seul gramme suffit à combler nos besoins en cette vitamine reconnue pour ses bienfaits pour les yeux et la peau.

Enfin, la spiruline est aussi une des rares source végétale de vitamine B12. Si l’essentiel de la population n’a pas à se soucier de son apport, les végétariens les plus stricts ne peuvent en trouver dans les aliments traditionnels de notre cuisine. 

Outre ces nutriments, la spiruline est également une source importante de fibres, de calcium, magnésium, manganèse, ainsi que de vitamines E, B1 et B2. 

Propriété moins connue, la spiruline est également l’une des seules source d’acide gamma linolénique (oméga 6) directement consommable. Cet acide gras a des propriétés connues sur la prévention de l’arthrite.

L’un des composants très intéressants de la spiruline est la chlorophylle. Elle a une influence positive sur la fabrication de globules rouges et purifie le sang.

En effet, la chlorophylle, avec son noyau Hème (comme celui de nos globules rouges) est capable de chélater le magnésium qu’elle contient (nos globules rouges contiennent du fer, pas du magnésium). Cela veut dire qu’elle est aussi capable de chélater d’autres éléments, comme des toxines, et donc d’en « nettoyer » le sang.

La phycocyanine, composante exclusive de la spiruline, a, elle aussi, des propriétés détoxifiantes et stimulantes du système immunitaire déjà prouvées.

Des oligo-éléments et des minéraux

La spiruline contient du zinc, du sélénium, du manganèse, du fer, du cuivre, et du chrome et tous les minéraux (calcium, magnésium, sodium, potassium, phosphore).